Veuillez patienter pendant le chargement...

Votre communauté de communes > Le territoire > Ambert Livradois Forez

Ambert Livradois Forez

Depuis le 1er janvier 2017, la communauté de communes Ambert Livradois Forez rassemble 58 communes et 28 800 habitants. Un projet de territoire est en cours afin de conforter la qualité de vie des habitants du territoire et d’accueillir de nouvelle population : 2000 habitants à l’horizon 2040 pour pouvoir maintenir les services existants.

En application de la loi NOTRE du 7 août 2015,  une réorganisation de la carte de la coopération intercommunale a été arrêtée dans chaque département français. Ainsi, le périmètre des intercommunalités a été modifié (établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre) pour répondre à un seuil démographique minimum de 15 000 habitants, passant, dans le département du Puy-de-Dôme, de 44 à 14 EPCI.

C’est dans ce contexte que les communautés de communes du Pays d’Ambert, du Haut-Livradois, du Pays de Cunlhat, du Pays d’Oliergues, du Pays d’Arlanc, de Marsac-en-Livradois, de la Vallée de l’Ance et deux syndicats (SIVOM et Syndicat Mixte des Crêtes du Forez) ont fusionnée le 1er janvier 2017 pour donner naissance à la communauté de communes Ambert Livradois Forez.

Cette fusion a été largement anticipée par les élus communautaires et les services de l’Etat, afin d’harmoniser les compétences, définir les nouveaux modes de fonctionnement et accompagner le rapprochement des équipes.

Aujourd’hui, confrontée à un double défi : favoriser la croissance démographique tout en accompagnant le vieillissement de sa population, la communauté de communes Ambert Livradois Forez a engagé un profond travail de réflexion sur l’avenir de son territoire et notamment sur les questions d’accueil de nouvelles populations. En effet, pour maintenir le niveau de services actuels, Ambert Livradois Forez devra accueillir environ 2 200 habitants à l’horizon 2040. Pour atteindre cet objectif, la construction d’un projet de territoire est actuellement en cours avec la participation des forces vives de la société civile.